Dialogue avec mon cœur

Recette N° 4 — Se connecter à son cœur

« Je dialogue avec mon cœur »

 

Quelle est cette voix qui me parle ?

J’apprends à dialoguer avec mon cœur

 

Ce n’est pas facile de distinguer la voix du cœur de la voix du mental, vous dites-vous?

En fait, si ! Avec un peu d’entrainement et d’habitude vous savez de suite si les réponses viennent du cœur ou du mental. Lorsque c’est le mental qui s’immisce dans le dialogue vous le reconnaitrez de suite car lui seul cherche à se justifier ou à juger.

Lisez la recette avant de commencer l’exercice

  • Fermez les yeux.
  • Centrez votre attention dans la zone du cœur. Pour être sûr.e que vous centrez bien votre attention, mettez les bouts de vos doigts sur votre sternum et ressentez physiquement ce qu’il se passe.
  • Respirez un peu plus lentement que d’habitude. Comme si l’air rentrait et sortait de la zone du cœur.
  • Vous êtes en sécurité. Que votre cœur est en sécurité. Tout est apaisé autour de vous.

Puis passons à la communication :

  • Dites « Je m’appelle « et indiquez votre prénom » » et demandez au cœur de vous indiquer comment il valide cette affirmation par un ressenti – cela peut être par un sourire, par un cœur qui s’étend dans l’espace, par un ressenti le long de la colonne vertébrale…
  • Puis faites l’inverse, choisissez un prénom autre et répétez la phrase « Je m’appelle… ». Observez comment le cœur renvoie un autre ressenti.

Une fois ce travail effectué, posez à votre cœur des questions. Celles qui donnent des résultats instantanés sont :

  • Concises
  • En une seule phrase

Comment valider votre réponse :

  • Il vous donnera une réponse directe, concise et avec le ressenti que vous aurez eu précédemment.
  • Le cœur ne juge pas.
  • Il ne tient compte d’aucune contrainte culturelle ou légale.

 

Si tel n’est pas le cas, c’est l’égo ou l’inconscient qui essaye de « parasiter » la communication. Le bavardage, des phrases entachées d’émotion négative en sont le signe.